Lieu d'échanges et d'entraide sur la sclérose en plaques.


    Fingolimod : neuroprotection

    Partagez
    avatar
    Laracroft
    Admin

    Messages : 310
    Date d'inscription : 30/01/2015

    Fingolimod : neuroprotection

    Message par Laracroft le Jeu 30 Avr - 10:43

    Le fingolimod au delà de l’immunosuppression

    Par Olivier HEINZLEF
    Bai B et al., Etats-Unis, P1.153. 

    Cette étude montre dans un modèle animal de démyélinisation que lefingolimod réduit l’importance des transsections axonales secondaires à l’inflammation.
    Des études anatomo-pathologiques ont montré que les phénomènes inflammatoires aigus étaient responsables de transsections axonales. Ces lésions axonales jouent certainement un rôle dans la constitution du handicap.
    Les auteurs ont testés l’effet de l’administration de  fingolimod chez des souris dans un modèle de démyélinisation (cuprizone).
    Alors que l’intensité de la démyélinisation était identique chez les animaux traités et les animaux non traités, la quantité de lésions ovoïdes visibles en immuno-marquage SMI32 témoignant de transsections axonales était significativement réduite chez les animaux traités par fingolimod.
    Ce résultat est en faveur d’un effet protecteur du fingolimod qui pourrait passer par une action mitochondriale, leur volume étant augmenté dans le groupe traité.


    _________________
    Mais que foutait Dieu avant la création ? 
    Beckett.

      La date/heure actuelle est Sam 23 Sep - 11:14