Lieu d'échanges et d'entraide sur la sclérose en plaques.


    étude pivot de phase III sur la SEP progressive

    Partagez
    avatar
    Espoir(75)

    Messages : 46
    Date d'inscription : 04/02/2015
    Localisation : Paris

    étude pivot de phase III sur la SEP progressive

    Message par Espoir(75) le Mar 7 Avr - 20:30


    MedDay fait le point sur la conception novatrice d'une étude pivot de phase III sur la sclérose en plaques progressive

    ~ Les données de cette étude de phase III seront communiquées le 24 avril 2015 lors de la réunion annuelle de l'AAN, pendant la session plénière sur les essais cliniques ~
    April 07, 2015 05:47 AM Eastern Daylight Time

    PARIS--(BUSINESS WIRE)--MedDay, une société biotechnologique spécialisée dans le traitement des troubles du système nerveux, a fourni aujourd'hui des informations complémentaires sur la conception de son essai clinique pivot (MS-SPI) visant à étudier l'efficacité et l'innocuité du MD1003 dans le traitement de la sclérose en plaques primaire et secondaire progressive, un domaine majeur de besoins médicaux non satisfaits. Les données de l'étude MS-SPI seront présentées le vendredi 24 avril 2015 à 12 heures, heure de l'Est des Etats-Unis, lors de la session plénière sur les essais cliniques, à l'occasion de la rencontre annuelle de l'American Academy of Neurology (AAN), à Washington DC, .

    MS-SPI est un essai multicentrique randomisé en double aveugle contrôlé par placébo (2:1) visant à évaluer le MD1003, à une dose quotidienne de 300 mg chez des patients atteints de sclérose en plaques progressive et dont la maladie a progressé dans les 2 années précédant leur recrutement pour l'essai clinique.

    Au total, 154 patients, présentant au départ de l'étude un score EDSS (échelle élaborée des incapacités) compris entre 4,5 et 7, ont été recrutés dans 16 centres de référence pour la sclérose en plaques, dans toute la France. Le traitement a duré un an.

    Le critère d'évaluation principal pour cette étude était défini par la proportion de patients présentant une amélioration au bout de neuf mois (M9), confirmée à douze mois (M12). L'amélioration était définie soit comme une diminution du score EDSS (d'au moins 1 point pour un score EDSS ≤5,5 en début d'étude et de 0,5 point pour un score EDSS ≥6), soit comme une amélioration du score au test TW25 (test mesurant la vitesse de marche du patient sur une distance de 25 pieds [7,62 m.]) d'au moins 20 %. La comparaison pour chaque résultat était fondée sur les meilleurs scores EDSS et TW25 obtenus lors des visites de sélection et de randomisation.

    Les principaux critères secondaires évaluent l'effet du MD1003 dans la stabilisation ou le ralentissement du rythme d'évolution de la maladie. Ces critères incluent la variation du score EDSS entre le début de l'étude et le 12e mois, la proportion de patients présentant des progrès à 9 mois, confirmés à 12 mois, et la variation du score obtenu au test TW25.

    Le docteur Frédéric Sedel, directeur général de MedDay, a déclaré à ce propos : « Cet essai était particulièrement ambitieux. C'est la première fois que dans une étude sur la sclérose en plaques progressive a été évaluée la proportion de patients présentant une amélioration au bout de 9 mois, confirmée à 12 mois. Ce critère d'évaluation clinique exigeant a été déterminé au cours de discussions engagées avec des régulateurs européens et américains. Nous nous réjouissons à la perspective de présenter les résultats de cet essai clinique lors de la rencontre de l'AAN plus tard ce mois-ci. »

    Un autre objectif important de l'essai clinique est d'évaluer la sécurité d'un traitement à long terme par le MD1003 à une dose de 300 mg /jour. Les événements indésirables, graves ou sans gravité, enregistrés durant l'essai clinique seront également présentés.

    La sclérose en plaques est la maladie neurologique handicapante la plus fréquente chez l'adulte jeune, les premiers symptômes se manifestant généralement entre 20 et 40 ans. Dans la majorité des cas (85 %), les patients connaissent une phase initiale de forme rémittente de sclérose en plaques récurrente (RRMS), qui se transforme généralement en une sclérose en plaques de forme secondaire progressive (SPMS) lors de l'évolution clinique ultérieure. Une fois la sclérose en plaques entrée dans sa phase progressive, les patients connaissent une aggravation graduelle du handicap neurologique, pouvant entraîner des problèmes de vision, de marche, d'incontinence, des changements cognitifs, de la fatigue et des douleurs. La forme progressive primaire de sclérose en plaques (PPMS), caractérisée par une progression de la maladie dès le départ, est moins fréquente, affectant de 10 à 15 % des patients.

    Malgré ces différents phénotypes cliniques initiaux, la durée des périodes observées avant le franchissement de certaines étapes importantes du handicap, ainsi que l'âge auquel ces étapes sont atteintes, sont similaires pour les patients atteints de la forme progressive primaire ou de la forme secondaire progressive de la sclérose en plaques. En conséquence, des directives récentes ont proposé de regrouper la PPMS et la SPMS en une seule entité dénommée « maladie progressive ». On estime que le taux de prévalence globale des patients atteints d'une maladie progressive correspond à au moins 40 % de tous les patients atteints de sclérose en plaques.

    Les détails complets sur la session et le calendrier des présentations de résultats lors de la rencontre annuelle 2015 sont disponibles sur le site Internet de l'AAN : www.aan.com/conferences/2015-annual-meeting.

    A propos de MD1003

    Le MD1003 est un médicament expérimental dont on pense qu'il peut favoriser la myélinisation et renforcer l'apport d'énergie pour la transmission des impulsions neurales. Le MD1003 est un ingrédient pharmaceutique actif lorsqu'il est administré à une dose de 300 mg /jour. Il est protégé par un brevet dans l'UE et aux États-Unis pour son dosage et son utilisation dans le traitement de la sclérose en plaques. Le MD1003 a un mode d'action susceptible d'influencer deux cibles liées à la sclérose en plaques progressive : (1) il active les acétyl-CoA carboxylases (ACC1 et ACC2), des enzymes cinétiquement limitantes dans la synthèse des acides gras à longue chaîne requis pour la synthèse de la myéline, et (2) il active le cycle de Krebs dans les axones démyélinisés afin d'augmenter la production d'énergie.

    La preuve de concept du MD1003 a été obtenue lors d'une étude pilote ouverte sur 23 sujets atteints de sclérose en plaque progressive primaire et secondaire. Les résultats ont été positifs, avec jusqu'à 90 % des sujets présentant une amélioration clinique sur la durée. L'efficacité du traitement a également été évaluée à l'aide d'études d'électrophysiologie et de spectroscopie à résonance magnétique. Les résultats ont été publiés cette année dans le Journal of Multiple Sclerosis and Related Disorders. Pour de plus amples informations sur cette étude, veuillez consulter le site : www.msard-journal.com/article/S2211-0348(15)00006-1/abstract.

    Conseil consultatif scientifique

    Professeur Alan Thompson (Président, UCL, Royaume-Uni), Professeur Jack Antel (McGill, Canada), Dr Robert Fox (Cleveland, États-Unis), Professeur Reinhard Hohlfeld (Munich, Allemagne), Professeur Jean Pelletier (Marseille, France), Professeur Per Soelberg Sorensen (Danemark), Professeur Ayman Tourbah (Reims, France, chercheur principal de l'étude).

    A propos de MedDay

    MedDay est une société biotechnologique non cotée en bourse, qui développe de nouveaux médicaments destinés à traiter les troubles du système nerveux. La société a été fondée en 2011 par le docteur Frédéric Sedel, Ph.D. (directeur général) et le docteur Guillaume Brion (directeur de l'exploitation). En avril 2013, InnoBio, un fonds de biotechnologie géré par BPIFrance, et Sofinnova Partners ont investi conjointement dans MedDay. Le produit candidat le plus avancé des projets en cours de réalisation par la société est le MD1003 pour le traitement de la sclérose en plaques progressive primaire et secondaire. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site : www.medday-pharma.com.

    Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

    Contacts

    MedDay Pharmaceuticals
    Courriel : contact@medday-pharma.com
    ou
    Consilium Communications stratégiques
    Mary-Jane Elliott, Jonathan Birt, Ivar Milligan, Laura Thornton
    Tél. : +44 (0)20 3709 5700
    Courriel : medday@consilium-comms.com


    http://www.businesswire.com/news/home/20150407005465/fr/#.VSQhcpMosYo
    avatar
    Laracroft
    Admin

    Messages : 310
    Date d'inscription : 30/01/2015

    Re: étude pivot de phase III sur la SEP progressive

    Message par Laracroft le Mer 8 Avr - 12:20

    Merci Espoir, j'ai vu ça ce matin. C'est très très très intéressant ! Vivement la mise sur le marché !


    _________________
    Mais que foutait Dieu avant la création ? 
    Beckett.
    avatar
    lambda

    Messages : 97
    Date d'inscription : 04/02/2015
    Localisation : Ile de France

    Re: étude pivot de phase III sur la SEP progressive

    Message par lambda le Ven 10 Avr - 18:50

    Belles informations : ça semble prometteur.
    Je comprends bien, Lionel, tu étais dans l'essai clinique ? Apparemment ça valait le coup, non ? Bonne continuation !

    Invité
    Invité

    Re: étude pivot de phase III sur la SEP progressive

    Message par Invité le Sam 11 Avr - 17:18

    ***


    Dernière édition par Lioneldu13 le Ven 31 Juil - 11:43, édité 1 fois
    avatar
    Espoir(75)

    Messages : 46
    Date d'inscription : 04/02/2015
    Localisation : Paris

    Re: étude pivot de phase III sur la SEP progressive

    Message par Espoir(75) le Sam 11 Avr - 17:58


    J'espère effectivement que ce traitement va être rapidement mis sur le marché. Ce serait le premier vraiment dédié aux sep progressives non ?
    (Je pense avoir une SEP toujours rémittente).
    avatar
    lambda

    Messages : 97
    Date d'inscription : 04/02/2015
    Localisation : Ile de France

    Re: étude pivot de phase III sur la SEP progressive

    Message par lambda le Lun 13 Avr - 11:26

    Merci Lionel pour les précisions. Ton cas semble prouver que les choses peuvent s'accélérer et aller dans le bon sens. J'en suis très contente pour toi. J'espère que ça suivra pour l'ensemble des SEP progressives.
    Pour ma part, comme Espoir, ma sep semble toujours rémittente ou sur une phase intermédiaire. J'ai eu une poussée en juin 2014 mais le handicap de la jambe droite s'est installé progressivement depuis 3 ans (la poussée avec laquelle on peut faire le lien remontant à novembre 2008).
    Bonne journée

    Raphael2

    Messages : 16
    Date d'inscription : 05/08/2015

    Re: étude pivot de phase III sur la SEP progressive

    Message par Raphael2 le Lun 10 Aoû - 13:01

    Bonjour,

    On parle beaucoup de biotine actuellement.
    Sachez que vous pouvez vous en procurer en pharmacie.

    J'ai appelé les pharmacies autour de chez moi et la différence de prix est énorme (25 à 34 euros la boite!)

    Donc si il y en a parmi vous qui veulent en acheter, je vous conseille de vous renseigner sur les prix auparavant.

    Le moins cher que j'ai pu trouvé (19.90)est sur une pharmacie en ligne:

    http://www.pharmashopi.com/biotine-bayer-5mg-60-comprimes-xml-704_24979_24894-140199.html?utm_source=Compapharma&utm_medium=cpc&utm_campaign=medicaments_cheveux_et_ongles_chute_de_cheveux--Iziflux&utm_term=biotine_bayer_5mg_60_comprimes-+-3690927--Iziflux

    Mais internet....c'est internet  Neutral

    Sinon un ex forumer s'en était fait prescrire par son neuro (c'est dommage qu'il soit partit, j'avais des questions à lui poser sur le sujet).
    Donc c'est aussi une solution...


    Dernière édition par Raphael2 le Mar 11 Aoû - 15:57, édité 1 fois
    avatar
    Jocker !

    Messages : 30
    Date d'inscription : 03/02/2015

    Re: étude pivot de phase III sur la SEP progressive

    Message par Jocker ! le Mar 11 Aoû - 14:14

    L'étude de Medday parle de 300 mg par jour.

    Au mieux, il semble qu'on puisse trouver sur le net de la biotine dosée à 10 mg. 

    Les produits Medday devraient être mis sur le marché assez rapidement et effectivement il parait possible d'avoir une délivrance anticipée par son neurologue. Le mieux est de le consulter à ce sujet.

    Raphael2

    Messages : 16
    Date d'inscription : 05/08/2015

    Re: étude pivot de phase III sur la SEP progressive

    Message par Raphael2 le Mar 11 Aoû - 16:29

    La biotine issue du MD1003 est spéciale (de type "D"; j'ignore ce que cela veut dire)

    Donc méfiez vous de ce que vous achetez sur le net...
    avatar
    Jocker !

    Messages : 30
    Date d'inscription : 03/02/2015

    Re: étude pivot de phase III sur la SEP progressive

    Message par Jocker ! le Mer 12 Aoû - 23:23

    Le type D décrit l'aspect moléculaire. Il existe plusieurs formes de Biotine :

    "Définition La vitamine B8 est en réalité la vitamine B7. Pour éviter toute confusion, il est préférable de parler de biotine et plus exactement de D-biotine puisque la biotine existe sous huit formes différentes. Ses fonctions sont multiples puisqu'elle participe à la croissance des cellules, au métabolisme des graisses et des acides aminés, qu'elle produit des acides gras, qu'elle aide au transfert du dioxyde de carbone et qu'elle régule la glycémie. Présente dans de nombreux aliments, les carences en vitamine B8 sont très rares."

    Raphael2

    Messages : 16
    Date d'inscription : 05/08/2015

    Re: étude pivot de phase III sur la SEP progressive

    Message par Raphael2 le Ven 14 Aoû - 17:15

    Le sujet sur la biotine fait un gros buzz sur un célèbre forum américain.

    Il y a de plus en plus de sepiens (progressifs) qui prennent 300mg de biotine quotidiennement, et tout ça, suivant les conseils de leur neuro.

    De plus, il semblerait que de la biotine "pure" se trouve sur le net.

    Etant actuellement à 150mg de biotine pharmaceutique journalier depuis plusieurs jours, je peux déjà dire que ça va beaucoup mieux.

    Je vais passer à 200mg; ça va me coûter un bras mais j'espère me la faire prescrire le mois prochain par mon neuro...

    A+
    avatar
    Jocker !

    Messages : 30
    Date d'inscription : 03/02/2015

    Re: étude pivot de phase III sur la SEP progressive

    Message par Jocker ! le Sam 15 Aoû - 11:18

    Bonjour,

    On peut effectivement trouver de la biotine ici :

    http://www.alfa.com/fr/catalog/A14207

    814 Euros les 25 grammes,

    Soit presque 3 mois à 300 mg/jour.

    Raphael2

    Messages : 16
    Date d'inscription : 05/08/2015

    Re: étude pivot de phase III sur la SEP progressive

    Message par Raphael2 le Sam 15 Aoû - 17:03

    Salut Jocker,

    C'est une somme qui n'est surement pas à la portée de tout le monde...

    A mon avis, le mieux reste de se le faire prescrire.

    Par contre, je peux confirmer que le buzz sur le sujet est totalement justifié!
    Quelques jours après mon passage à 150 mg, je n'ai plus connu ce besoin de m'allonger pour récupérer de mes efforts.
    La fatigue a totalement disparue!

    Depuis ce matin, je suis passé à 195 mg (13 comprimés*5mg matin/midi/soir) et j'espère aller encore mieux.

    A+

    Raphael2

    Messages : 16
    Date d'inscription : 05/08/2015

    Re: étude pivot de phase III sur la SEP progressive

    Message par Raphael2 le Dim 16 Aoû - 12:15

    Hello,

    Heu...c'est vrai que je parle beaucoup de biotine sur ce forum (peut être trop?) mais niveau traitements pour les progressives, c'était le désert de Gobi avant.
    Donc je me lâche un peu Smile et je me permet de partager un article intéressant sur l'origine de la recherche des effets de la biotine sur les progressives, de ses avantages et de son absence d'effets secondaires.

    Lien original:
    http://www.healthline.com/health-news/high-doses-of-biotin-improve-symptoms-of-progressive-ms-052215#4

    Traduction google:
    Des doses élevées de biotine améliorent les symptômes de la SP progressive
     

    Biotine, une vitamine qui aide les cellules à produire de l'énergie, stimule la fonction nerveuse à fortes doses, ouvrant la porte à un traitement possible pour les formes progressives de la sclérose en plaques.

    SP progressive
    Des résultats prometteurs d'une étude pivot utilisant des doses élevées de vitamine biotine chez les personnes atteintes des formes progressives de la sclérose en plaques (MS) ont été présentés récemment à des essais cliniques session plénière au cours de l'American Academy of Neurology (AAN) 67e réunion annuelle.

    Selon l'étude, une hypothèse pour expliquer la cause de la SP progressive est un phénomène appelé «l'hypoxie virtuel."

    Le phénomène est dû à une incompatibilité entre l'augmentation de la demande d'énergie par les nerfs endommagés et une diminution de la production d'énergie en raison des dommages aux mitochondries. Le travail de la mitochondrie est de fabriquer du carburant pour les cellules nerveuses pour fonctionner correctement. Biotine contribue à rendre cela possible.


    Les chercheurs se demandaient si donnant aux patients des doses élevées de biotine aiderait les cellules nerveuses endommagées de mieux fonctionner.

    L'étude de phase III long de l'année, menée sur plusieurs sites en France, était contrôlée par placebo, en double aveugle, et a impliqué 154 patients diagnostiqués avec la SP progressive secondaire ou primaire.

    Leur niveau de base de l'invalidité a été déterminée à l'aide de l'échelle Expanded Disability Status (EDSS), un examen neurologique qui mesure la mobilité, les réflexes, la vision, la sensation, et de la cognition, entre autres choses. Pour cette expérience, tous les participants ont marqué entre 4,5 et 7 sur l'échelle EDSS et avaient connu une aggravation de leur maladie au cours de l'année précédente.

    Les chercheurs voulaient voir combien de patients ont montré une amélioration dans les deux leur score EDSS, ou dans la mesure de leur chronométré à pied de 25 pieds (TW25), après neuf mois de traitement avec le MD1003 du médicament expérimental, une dose quotidienne de 300 mg de biotine .

    En savoir plus: la sclérose en plaques (MS) Thérapies alternatives »

    Résultats prometteurs
    Les patients ont été évalués en utilisant différentes méthodes, en fonction du site d'étude. Certains sites invoqués visuelle potentiel évoqué (VEP) chez les patients présentant des symptômes visuels, tandis que d'autres centres ont utilisé l'échelle EDSS ou TW25 pour détecter des changements dans le handicap.

    Un petit groupe d'évaluations EDSS des patients ont été filmées au départ et à nouveau à la fin de l'étude. Ces vidéos ont été examinés par un examinateur indépendant spécialisé dans MS handicap moteur qui détermine la différence dans le score EDSS entre l'avant et après les vidéos. L'examinateur ne savait pas qui était qui vidéo.

    Dans l'ensemble, 91 pour cent des patients ayant reçu des doses élevées de biotine a vu une certaine amélioration clinique dans leur condition.

    "Nous sommes encouragés que le critère d'évaluation primaire a été atteint malgré la barre très haut pour la réponse au traitement. Ce résultat suggère que ... MD1003 pourrait être un traitement important et efficace pour la sclérose en plaques progressive primaire et secondaire ", a déclaré Ayman Tourbah, investigateur principal de l'étude et professeur de neurologie au CHU de Reims en France, dans un communiqué de presse.

    "La conception de l'essai et de dosage ont été discutés avec les autorités américaines et européennes, et nous sommes heureux des résultats montrent des signes d'amélioration à un an chez les patients ayant une aggravation progressive MS," a déclaré le Dr Frédéric Sedel, chef de la direction de MEDday Pharmaceuticals, la société qui a parrainé l'étude.

    Lire la suite: Le traitement au premier signe de la maladie Aide MS patients »

    Une découverte fortuite
    L'idée pour l'étude de la biotine comme un traitement pour la SP progressive est survenue après un procès antérieur chez les patients avec une maladie dite de ganglions de la base de biotine-sensibles trouble génétique rare (BBGD).

    Les patients diagnostiqués avec BBGD ont des épisodes sévères d'encéphalopathie, un dysfonctionnement du cerveau qui conduit souvent à la mort ou une invalidité permanente. Des essais avec des patients BBGD ont montré une amélioration spectaculaire quand ils ont reçu de fortes doses de biotine avec la thiamine.

    Une étude plus récente, dans laquelle Sedel était l'investigateur principal, regarda la biotine pour les patients atteints soit névrite optique ou leucoencéphalopathie et a également montré des résultats prometteurs. Il a été découvert plus tard que le patient dans l'étude avait SP progressive secondaire.

    De cette découverte le saut pour essayer de fortes doses de biotine dans la SP progressive - pour lesquels aucune thérapie efficace existent actuellement - a été faite.

    Lire la suite: Faire face aux multiples troubles visuels en plaques »

    Les avantages de la biotine
    Biotine (aussi connu comme la vitamine H) fait partie du groupe de vitamines qui aident le corps à convertir les aliments en carburant B-complexe. Une peau saine, des cheveux, des yeux, et le foie dépendent des vitamines du complexe B, et, selon l'Université du site Web de Medical Center Maryland, "Ils aident également la fonction du système nerveux correctement."

    Bien qu'il soit rare de biotine-déficient, les symptômes peuvent inclure la perte de cheveux, les yeux secs, la peau sèche ou écailleuse, la fatigue et l'insomnie. Certaines conditions telles que la maladie de Crohn peuvent conduire à une carence de biotine en raison de problèmes avec l'absorption de la vitamine.

    Depuis il y a un potentiel pour une interaction de drogue, vous devriez consulter votre médecin avant de commencer à compléter avec de la biotine.

    L'utilisation à long terme d'antibiotiques peut tuer certaines bactéries intestinales responsables de la production de la biotine, et les médicaments anti-épileptiques peut abaisser les niveaux de biotine dans le corps.

    Même à des doses élevées, ce B vitamine soluble dans l'eau n'a pas d'effets secondaires connus et est considéré comme non toxique.

    raphael26

    Messages : 71
    Date d'inscription : 06/09/2015

    Re: étude pivot de phase III sur la SEP progressive

    Message par raphael26 le Dim 6 Sep - 21:11

    Bonjour,

    Suite à un problème technique, j'ai du me réinscrire Smile

    Voici le rapport (qui date certes, mais qui n'est pas passé par la célèbre traduction google)
    Bon ça vaut ce que ça vaut, mais c'est mieux que rien....

    Lien original:
    http://www.msard-journal.com/article/S2211-0348(15)00006-1/pdf

    Trad Google:
    Des doses élevées de biotine  pour
    la sclérose en plaques chronique progressive: Une étude pilote

    Abstrait
    Contexte: Aucun médicament n'a été trouvé pour avoir un impact sur la sclérose en plaques progressive
    (MME). La biotine est une vitamine agit comme un coenzyme pour carboxylases impliqués dans les étapes clés de l'énergie
    métabolisme et la synthèse des acides gras. Entre autres, la biotine activer sacetylCoA carboxylase, un
    potentiellement enzyme limitante dans la synthèse de la myéline.
    Objectifs: L'objectif de cette étude pilote est d'évaluer l'efficacité clinique et l'innocuité de doses élevées
    de biotine chez les patients souffrant de sclérose en plaques progressive.
    Conception de l'étude: la preuve non contrôlé, non-aveugle de l'étude de conception
    Méthodes: 23 patients consécutifs atteints de SP progressive primaire et secondaire provenaient
    trois differentFrenchMSreferencecentersweretreatedwithhighdosesofbiotin (100-
    300 mg / jour) de 2 à 36 mois (moyenne = 9,2 mois). Les critères de jugement variaient selon
    présentations cliniques et mesures quantitatives et qualitatives inclus.
    Résultats: Chez quatre patients ayant une déficience visuelle importante liées à des blessures du nerf optique, visuelle
    acuité nettement améliorée. Potentiels évoqués visuels chez deux patients présentaient progressive
    réapparition des ondes P100, avec une normalisation des latences dans l'un case.Proton magnétique
    spectroscopie de résonance (H-MRS) dans un cas a montré une normalisation progressive de la choline /
    Créatine ratio. Un patient avec hémianopsie homonyme gauche maintenu sur l'amélioration du 2 au 16
    mois suivant le traitement de sur le plateau. Six patients adolescents sur 18 (89%) avec la moelle épinière de premier plan
    la participation ont été considérées comme améliorées comme l'a confirmé par un examen en aveugle de la vidéo enregistrée clinique
    Examen dans 9 cas.Dans tous les cas les améliorations arrivaient entre 2 et 8 mois après
    Le début de traitement.
    Conclusions: Ces données préliminaires suggèrent que de fortes doses de biotine pourraient avoir un impact sur
    handicap et la progression dans MS. Deux progressistes essais contrôlés par placebo en double aveugle sont
    en cours.

    1. Introduction
    Dans 85% des cas, la sclérose (MS) évolue d'abord par
    rechutes qui résolvent complètement ou incomplètement (poussées-
    rémittente ou RRMS) .Toutefois, dans environ 50% des cas, PAT-
    ients qui ont d'abord été présentés avec un rémittente
    Bien sûr la suite évoluer vers une forme progressive (section
    secon- SP progressive orSPMS) .Dans 15% des patients, la maladie
    frappe avec une mise en place progressive sans poussées immédiate
    (SP progressive primaire ou PPMS). Il est possible de distinguer
    deux composants dans la physiopathologie de la sclérose en:
    (1) une composante inflammatoire, responsable des attaques,
    et (2) un composant dégénérative caractérisée par progression
    sion avec peu d'inflammation ou moins. Parmi les hypothèses qui tendent à
    expliquer la cause (s) de sclérose en plaques progressive, il a été proposé
    que la dégénérescence progressive pourrait être  encré à un phénomène
     de "l'hypoxie virtuelle" provoquée par une inadéquation entre
    augmentation de la demande d'énergie de l'axone et démyélinisée
    diminution de la production d'énergie en raison de blessures de mitochondries
    Alors que les thérapies immunosuppressives ou immunomodulateurs
    réduire la réaction inflammatoire sont principalement efficace au
    phase de la maladie récurrente-rémittente, car ils diminuent la
    le nombre ou la durée des poussées et l'accumulation de lésion sur
    IRM, ils ont seulement une faible efficacité sur le handicap à long terme
    et seulement faible ou aucune efficacité dans la progressive (primaire ou
    ) formes secondaires de la maladie (Hauser et al., 2013). Avec
    quant à l'invalidité permanente, la fampridine est le seul approuvé
    médicaments symptomatiques qui améliore la vitesse de marche dans un sous-groupe de
    patients (Goodman et al., 2009). Jusqu'à présent, aucun médicament n'a été
    trouvé pour avoir un impact sur la phase progressive de la maladie
    (ou SPMS).
    Biotine (vitamine H ou) est aubiquitous vitamine hydrosoluble
    qui se trouve naturellement dans de nombreux aliments (Zempleni andMock,
    1999). Inmammals, biotine agit comme un coenzymeforcarbox-
    ylases impliqué dans les étapes principales du métabolisme énergétique et gras
    la synthèse des acides.
    De fortes doses de biotine se sont révélés être un agent thérapeutique
    option dans la «maladie de ganglions de la base réactive biotine" (BBGD;
    OMIM 607483), une maladie neuro-métabolique orpheline causé
    mutationsin par le gène codant pour un SLC19A3 de thiamine
    Transporter (Tabarkietal., 2013). Les patients atteints de BBGD
    afficher de graves épisodes de Leigh-comme l'encéphalopathie plomb
    ING décès ou d'invalidité permanente et spectacle dramatique
    amélioration lorsque de fortes doses de biotine (5-10 mg / kg / jour)
    et la thiamine sont administrés (Tabarkietal., 2013). 
    De plus, nous avons récemment constaté que 5 patients souffrant de
    neuropathies optiques et opathy leukoencephal ne répondre
    cliniquement à de fortes doses de biotine (Sedel et al., 2011).
    Par la suite, nous avons découvert que l'un de ces 5 patients
    souffert de SPMS. De ce point de départ, des doses élevées de
    biotine ont été testés chez 22 patients supplémentaires avec PPMS et
    SPMS. Les résultats sont présentés ici.
    2. Méthodes
    Vingt-trois patients consécutifs avec PPMS ou SPMS étaient
    traité avec de fortes doses de biotine allant de 100 mg à
    600 mg / jour (médiane = 300 mg / jour répartis en trois doses) en
    un usage compassionnel ouverte - procès de l'étiquette. Tous les patients étaient
    suivie en français MS centre de référence sable rempli la
    Critères de McDonald pour la sclérose en plaques (Polmanetal., 2011)
    et Lubl dans les critères révisés pour la SP progressive (Lublinetal.,
    2014). La maladie progressive terme se réfère à l'augmentation constante objectivement documentée dysfonction neurologique / handicap sans récupération sans équivoque. Tous les patients
    inclues dans cette étude avaient une maladie évoluant depuis au moins
    les 12 derniers mois. Aucun des patients affiche toute aiguë
    exacerbation dans les 6 mois avant le traitement de sur le plateau.
    L'étude a reçu avis d'un comité d'éthique.
    Dix-sept patients ont été suivis à la Pitié-Salpêtrière par FS et CP; 3 patients ont été suivis à Reims académique
    Hôpital par AT et 3 patients ont été suivis à Nice académique
    Hôpital par CLF. La plupart d'entre eux avaient été traités avec des médicaments
    habituellement proposé dans la SP progressive qui ont échoué à améliorer
    leur état neurologique incluant des impulsions mensuels de méthylprednisolone IV (MIV), cyclophosphamide, azathioprine
    ou fampridine (Tableau 1 et les données complémentaires). Aucun de
    ces médicaments ont été introduits au cours de la période de traitement
    avec de la biotine, sauf impulsions consécutives de IVMP en cas de MS
     rechutes.
    L'évaluation de l'efficacité de la biotine à des niveaux différents selon la
    situation clinique et le centre. Dans les quatre patients atteints de
    neuropathies optiques chroniques, l'efficacité a été évaluée à l'aide visuelle
    acuité (VA), Goldmann périmétrie et / ou potentiels évoqués visuels
    potentiels (VEP) .Dans le patient avec hémianopsie homonyme, l'efficacité a été évaluée en utilisant Humphrey périmétrie automatisée. Dans les 18 patients présentant une atteinte de la moelle épinière,
    efficacité a été évaluée en utilisant un examen clinique à distance de marche, EDSS, TW25, de tests de force musculaire et de la vidéo enregistrée
    dans asub ensemble de patients. En outre, les cliniciens ont recueilli les
    symptômes cliniques suivants: fatigue, difficultés de déglutition,
    dysarthrie, Uhthoff de phénomène et un dysfonctionnement urinaire.
    Pour 9 patients, les examens cliniques ont été filmées
    examiné aveuglément par un examinateur indépendant d'un centre
    ne pas participer à l'étude et spécialisée dans la
    l'évaluation de handicap moteur dans la sclérose en plaques et
    neuro liés maladies dégénératives. Avant et après traitement
    vidéos ont été mélangés et numérotés de 1 ou 2. Pas de visuel ou
    détails auditifs dans la vidéo pourraient aider à identifier si le
    le patient a été filmé avant ou après l'initiation du traitement. La
    a demandé examinateur en aveugle pour évaluer les mouvements musculaires
    et des exercices de marche, pour sélectionner une vidéo où le patient
    a finalement été améliorée et le degré d'amélioration,
    basé sur l'impression clinique globale. L'examinateur qui a effectué
    la cote était au courant de la nature incontrôlée de l'étiquette ouverte de
    l'étude. Des capsules contenant 100 mg de biotine sont chacun
    préparé par la pharmacie de l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière.

    3. Résultats
    Vingt-trois patients âgés de 26 à 75 ans (moyenne = 52,8
    ans) ont été traités avec de la biotine de fortes doses 2-36
    mois (moyenne la durée de traitement = 9,2 mois). Quatorze
    patients souffraient de PPMS et 9  SPMS. Quatre patients
    (1-4) ont eu une perte de vision permanente suite à la participation du nerf optique; un patient (patient5) avait latérale progressive
    hemianopia causée par la participation des radiations optiques et
    18 patients (patients6-23) avaient paraparésie progressive ou
    tetrapares est liée à l'implication de la moelle épinière. Les résultats sont
    résumées dans le tableau 1, Figs.1-3 et sont détaillés dans
    Des données supplémentaires.
    3.1. Les patients atteints de nerf prominent optic
    la participation (1-4)
    Les 4 patients avec une perte visuelle chronique liée à l'implication des nerfs optiques exposées amélioration de VA après une
    délai de trois mois suivant le traitement de sur le plateau. Les 8 yeux malades améliorés par une moyenne de 0,18 unités décimales
    (sd = 0,11) un seuil considéré comme au-delà d'un éventuel effet de test-retest (Rosseretal., 2003). Dans tous les cas, l'amélioration
    a été observée avec la dose de 300 mg / jour. Amélioration
    a été maintenue heures supplémentaires que dans patient 2 qui exposa
    aggravation après rechute de la SEP (données supplémentaires). Amélioration de VA a été associée à une amélioration de la Gold-
    mann périmétrie chez les patients 2-4 (non représenté). De plus,
    VEP ont été effectuées chez les patients 1 et 4. Dans les deux cas, P100
    vagues, mais pas enregistrable ou très retardé au départ
    étaient clairement observable après 9 mois de traitement avec
    normalisation des symptoms du patient 2 (Fig. 1).
    H-MRS a été réalisée tous les 3 mois de traitement de
    apparition chez le patient 1 (Fig. 2). Une normalisation progressive des
    la choline / Creatineratio, amyelinmarker, a été observée
    sur le temps .After 9 9 mois de traitement, ce ratio avait
    retour à des valeurs normales.
    3.2. Patient avec hémianopsie homonyme
    (5 patients)
    Patient 5 avait hémianopsie homonyme gauche progressiste
    aggravation plus de 4 ans, liée à une lésion impliquant optique
    radiations (Fig. 3). Humphrey a été observée à la périmétrie
    améliorer en permanence à partir de M2 ​​(2 mois après le traitement de
    initiation) jusqu'à M16 (dernier suivi). Cela a été confirmé par
    la quantification du Champ visuel  montrant une meilleur moyenne de
    déviation des valeurs (MD) atteint au bout de 7 mois de traitement
    par rapport à ceux obtenus pendant les 4 années de la pré-
    traitement suivi (Fig. 3). Malgré amélioration fonctionnelle
    ment, aucun changement dans la taille ou l'aspect du droit occipitale
    de la matiere  blanche a été noté sur les IRM cérébrales réalisées
    après le traitement.

    3.3. Les patients présentant une atteinte de la moelle épinière (6-23)
    Dix-huit patients avaient une atteinte importante de la moelle
    cordon avec tétraparésie progressive (11 cas) ou paraparésie
    (7 cas) . Seize des 18 patients (89%) affichent clinique
    amélioration après un délai variant de 2 à 8 mois.
    Sept patients (6,7,8,13,14,15,16) ont commencé à améliorer
    avec 100 mg / jour de la biotine; 5 d'entre eux (6,8,14,15,16)
    encore améliorée après augmentation de la posologie à 300 mg /
    jour. Dans les 9 autres patients, l'amélioration a commencé à
    la dose de 200 mg (patients21and22) or300mg / jour
    (patients 9,11,17,18,19,20,23) .Dans 9 cas (50%),
    amélioration a été documenté par un examen aveugle des vidéo-
    examens cliniques enregistrés (tableau 2). Dans tous les cas, la
    examinateur aveuglé reconnu que la dernière vidéo (après
    la plus longue période de traitement) correspond à la meilleure
    Examen.
    Dans le sous-groupe de 11 patients atteints de tétraparésie, 9 patients
    améliorée après un retard de 2-8 mois.Le plus longue période de
    observation dans ce groupe était de 12 mois (patient 6). Deux
    patients (10and12) n'ont pas répondu du tout au traitement malgré
    l'augmentation de la posologie à 300 mg / jour. Dans patient21, le traitement de
    retrait pendant 15 jours a été suivie par une nette aggravation
    il conduit à l'introduction du traitement.
    Dans le sous-groupe de patients présentant une paraparésie 7, tous les patients
    amélioré après un délai compris entre 2 et 5 mois. La TW25
    test a été passé dans 5 / 7 cas et les meilleures améliorations
    par rapport à la ligne de base variait de 17,6% à 33,8%, ce qui
    peut être considérée comme cliniquement significative (Goodman et al.,
    2009; Schwidetal., 2002). Chez les patients 7 et 20, bien
    une certaine amélioration a été observée après 3 mois de traitement
    ment, l'effet positif n'a pas été maintenue des heures supplémentaires.
    Aggravation survenu suite à une poussée de SEP chez les patients 7 et
    sans aucune explication dans le patient 20.


    3.4. Autres symptômes amélioration
    Les neurologues ont estimé que les symptômes suivants et
    signes sont également améliorés: fatigue (5 Des cas), des difficultés à avaler
    (4 cas), dysarthrie (3 cas), signes sensoriels (2 cas),
    démarche ataxie (2 cas), troubles urinaires (2 cas).

    3.5. Effet sur les rechutes
    Quatre patients (2,3,7 et 10) sur 23 (13%) recevant
    de fortes doses de biotine connu au moins un rechute MS.
    Cette fréquence était similaire à celui observé avant traitement
    ment chez ces patients.
    3.6. Données de sécurité
    Pas d'effets indésirables ont été signalés dans 20 cas. Transient
    la diarrhée a été noté chez 2 patients. Patient1 est mort d'une maladie cardiaque
    l'échec de 36 mois après le traitement de sur le plateau. Aorticvalvulo- légère
    pathie avec dilatation de l'aorte ascendante avec une
    au premier degré bloc auriculo-ventriculaire a été découvert au cours de la
    suivi du patient. Aucune relation n'a été établie entre
    treatment'sonset, anomalies cardiaques doux et la mort: aucune
    changement dans ECG orcardiac échographie pourrait être noté dans
    ce patient (données supplémentaires). Patient 15 est mort un année
    après le traitement prévu de partir quelques jours après pneumopathie
    la chirurgie de la sigmoidvolvulus. Aucune relation n'a pu être établie
    entre la mort et le traitement.
    4. Discussion
    Nos résultats basés sur les données cliniques, électrophysiologiques et H-MRS
    données suggèrent que des doses élevées de biotine ont un certain impact sur
    progression de la maladie et d'invalidité permanente chez les patients atteints
    SP progressive. Dans l'ensemble, 21/23 patients (91,3%) présentaient
    une certaine amélioration clinique qualitative ou quantitative avec
    de fortes doses de biotine. Des résultats positifs similaires ont été observées dans
    les patients atteints de SPPS et PPMS souffrant de neuropa- optique
    thies, hémianopsie homonyme ou la participation moelle épinière.
    Dans tous les cas, l'amélioration clinique a été retardée par 2-8 mois
    (moyenne = 3 mois) après le traitement de sur le plateau. Seulement
    2 patients avec sévère tétraparésie ne montrent aucune réponse
    au traitement, probablement liée à sa courte durée (8 et
    7 mois respectifs) .En effet, chez le patient 11 avec un sévère
    tétraparésie, le bénéfice de traitement n'a commencé huit mois après
    l'initiation de traitement. La gamme de dose a été déterminée
    empiriquement après avoir observé une certaine amélioration clinique
    dans patient  avec 300mg / jour de biotine. Plusieurs
    les tentatives pour diminuer ou augmenter la dose ont été effectuées. L'augmentation de la dose à 600 mg / jour chez un patient
    n'a pas été associée avec avantage supplémentaire alors que la diminution de la dose à 100 mg / jour chez un patient a été associée à une aggravation. Dans 5 cas, l'augmentation de la dose
    de 100 à
    300 mg / jour a été suivie d'une amélioration supplémentaire.
    A partir de ces observations, la dose de 300 mg / jour était
    pensé à être associée à la meilleure réponse clinique. Dans
    De plus, le traitement semble BESAFE: transitoire
    diarrhée, theonlymin ou d'effet indésirable, a été noté dans
    2 patients patients. Deux morts au cours de l'essai, mais
    dans les deux cas, la mort ne pouvait pas être attribuée à la
    traitement.
    Bien que ces données reposent sur une étude ouverte avec le
    possibilité d'un effet placebo, ils sont en contraste marqué
    avec l'histoire naturelle des formes progressives de SEP où presque aucun improvementoccurs spontanées ou subies
    (Confavreuxetal., 2000). En outre, ce traitement clinique
    efficacité a été confirmée dans quelques patients Byun quantitative biaisée
    tatives mesures telles que VEP et H-MRS a montré que les deux
    l'amélioration continue au cours de la première année de traitement.
    La normalisation des latences VEP et de Thecho ligne /
    creatine ratio suggère la possibilité de réparation de la myéline qui
    expliquerait également l'efficacité retardée. En revanche, la
    le traitement est peu susceptible d'être associé à un anti-
    inflammaoire. En effet, la biotine a pas empêché de
    attaques inflammatoires comme observé chez 4 patients qui ont fait preuve
    rechutes pendant le traitement. D'autre part, la question
    si de fortes doses de biotine pourraient favoriser les attaques de la
    la maladie reste. Fait à noter, dans notre étude, le taux de
    rechutes n'a pas beaucoup changé avant et après traitement
    ment, mais plus de données sont encore nécessaires.
    À notre connaissance, de fortes doses de biotine ont jamais été
    hypothèse comme un traitement potentiel pour MS. La découverte
    que cela pourrait représenter une option thérapeutique dans chroniques
    SP progressive à la fois dans ses formes secondaires et primaires repose
    sur un heureux hasard. Cependant, a posteriori, l'Deffects observer
    ne comptez sur une forte rationnelle. Progression dans MS (soit
    primaire ou secondaire) est souvent considéré comme une conséquence
    à la fois de la démyélinisation et l'échec de l'énergie (Luessietal 2012.
    . Stysetal, 2012). Une grande partie de l'ATP produit dans la
    système nerveux est utilisé par la NA / KATPase pour restaurer la
    potentiel de membrane au repos. Dans l'état normal, la myéline
    isolation réduit la demande d'énergie pendant propa- impulsion
    gation parce que seuls les nœuds de Ranvier sont excités. Dans
    l'inverse, dans les fibres non myélinisées où la totalité de la membrane
    est impliqué, beaucoup plus ATP est nécessaire pour le pompage d'ions. Comme un
     Par conséquent, il a été estimé qu'un non myélinisées
    axonmayuse jusqu'à 5000 fois plus d'énergie qu'un
    axone myélinisé (Quarlesetal., 2006). Dans la SEP, en plus
    au fait que les fibres augmentent leur énergie démyélinisées
    la demande, la production d'énergie peut être compromise à cause de
    lésion mitochondriale (Witteetal., 2013). La résultante
    inadéquation entre la demande accrue d'énergie pour un nerf
    conduction et a diminué l'offre par une altération des mitochondries
    biais pourrait démyélinisés axones vers un état de «virtuel
    hypoxie »aboutissant à la dégénérescence (Luessietal 2012.
    . Stysetal, 2012).
    La biotine est une vitamine soluble dans l'eau qui sert d'essentiel
    coenzyme pour carboxylases catalysant le transfert d'un carboxyle
    (COOH) sur des substrats ciblés (ZempleniandMock,
    1999). Les carboxylases cinq biotine-dépendantes sont: pyruvate
    carboxylase (PC), propionly-CoAcarboxylase (PCC), ß-méth
    ylcrotonyl-CoA caboxylase (MCC), andacetyl-CoAcarboxylase
    (ACC), cette dernière enzyme existant sous deux formes distinctiso
    dont l'un est dans le cytosol (ACC1) et l'autre est fixée à la membrane mitochondriale externe (ACC2, Tong, 2013). PC,
    PCC et MCC sont exprimés dans une strocytes et les neurones (Hassel,
    2000; Ballhausen et al., 2009) et sont impliqués dans la production
    tion d'oxaloacétate, succinyl-CoAandacetylCoACoA qui sont
    intermédiaires clés pour la tricarboxylicacid (Krebs) cycle qui
    joue un rôle central dans la production d'énergie neuronale (Fig. 4).
    L'activation du cycle de Krebs par de très fortes doses de biotine peut
    donc d'augmenter la production d'énergie dans les axones, ainsi évitant
    ment le «phénomène d'hypoxie virtuelle". D'autre part,
    ACC1 (andACC2) est impliqué dans la synthèse de malonylCoA
    de acétylCoA et le citrate (Fig.4). La synthèse de malonyl
    CoA représente l'étape de limitation de vitesse et de commis de long
    chaîne fattyacid biosynthèse. Dans le système nerveux, le CAC
    immuno réactivité est élevée dans les oligodendrocytes (Tanseyetal.,
    1988), et son activité est détectée dans la myéline purifiée
    (Chakraborty et Ledeen, 2003), suggérant que l'ACC (soit
    ACC1 orACC2) pourrait être un régulateur clé pour la synthèse de la myéline.
    En outre, des études en culture cellulaire ont démontré que le lactate,
    la principale substrat énergétique dans le système nerveux central, est
    oxydé dans le Krebscycle à produire de l'ATP dans les neurones, alors que
    oligodendrocytes utilisent lactate en partie pour produire membrane
    lipides sans doute pour la myéline (Sanchez-Abarcaetal., 2001;
    Rinholm al., 2011). Globalement, les doses élevées de biotine, pourriez-
    cibler les principaux processus métaboliques liés à la SP progressive
     par (1) l'activation du cycle de Krebs dans les axones démyélinisés à
    augmenter la production d'énergie; (2) l'activation du cycle de Krebs dans
    oligodendrocytes pour augmenter la production de citrate requis
    pour la synthèse des lipides et, (3) ACC1 et ACC2 activation, therate-
    limiter enzymes dans la synthèse d'acides gras à longue chaîne
    nécessaire à la synthèse de la myéline (Fig.4).
    L'apport quotidien adéquat de biotine chez les adultes et IS30 pg
    la dose utilisée dans cette étude était de 10.000 more.Oral biotine est
    complètement absorbé, l'excrétion urinaire de la biotine et son
    métabolites étant nistration afterintravenous et orale similaire
    tration (Wangetal., 2001). La biotine est transporté à travers la
    barrière hémato-encéphalique par un système saturable; le Km apparent
    étant d'environ 100 pmol / L, une valeur de plusieurs ordres de GROSSIS-
    tude supérieure à la concentration de biotine libre dans le plasma
    même après administration de très fortes doses (Zempleni et
    Mock, 1999; Spector andMock, 1987). En conséquence, SITI
    attendre à ce que de fortes doses de biotine administrés ou Ally
    atteindre le cerveau à incorporer dans apocarboxylases
    fine (Spector andMock, 1988).
    5. Conclusion
    Ces données suggèrent que des doses élevées de biotine peuvent avoir un impact
    la progression et améliorer séquelles cliniques dans la maladie de
    SP progressive primaire et secondaire. Ils reposent sur une
     des rapports de cas série et doivent être confirmés. Deux multi-
    essais contrôlés par placebo en double aveugle sont actuellement centrées
    en cours.
    Conflits d'INTERET
    Frédéric Sedelis actuellement CEO et actionnaire de MEDday
    les produits pharmaceutiques. Autre auteur raser aucun conflit d'intérêts
    relatif à cette étude. Cette étude n'a reçu aucun financement.
    avatar
    Laracroft
    Admin

    Messages : 310
    Date d'inscription : 30/01/2015

    Re: étude pivot de phase III sur la SEP progressive

    Message par Laracroft le Lun 7 Sep - 7:31

    Désolée Raphael2 , il y a un problème dê maintenance sur le site et la fonction Avatar a disparu de ton profil. Je t'ai envoyé deux mails pour te l'expliquer et te donner ton nouveau or dê passe. Si tu veux récupérer l'ancien pseudo, dis-le moi,
    Bonne journée.


    _________________
    Mais que foutait Dieu avant la création ? 
    Beckett.

    raphael26

    Messages : 71
    Date d'inscription : 06/09/2015

    Re: étude pivot de phase III sur la SEP progressive

    Message par raphael26 le Lun 7 Sep - 16:12

    Bonjour Lara,

    Pas de soucis, je garde le nouveau pseudo

    A+
    avatar
    Laracroft
    Admin

    Messages : 310
    Date d'inscription : 30/01/2015

    Re: étude pivot de phase III sur la SEP progressive

    Message par Laracroft le Sam 12 Sep - 20:37

    Hello Raphaël 26,
    Ressens-tu des améliorations avec la biotine ?


    _________________
    Mais que foutait Dieu avant la création ? 
    Beckett.

    raphael26

    Messages : 71
    Date d'inscription : 06/09/2015

    Re: étude pivot de phase III sur la SEP progressive

    Message par raphael26 le Dim 13 Sep - 8:55

    Hello,

    Pour rappel, J'ai progressivement augmenté le dosage de 5 mg le 24 Avril (date du communiqué de l'ANN) à 300 mg depuis le 22 Août.
    L’étude MedDay stipule que plus de 91% des patients ont vu une amélioration entre 2 et 8 mois de traitement.

    Les effets aujourd'hui:
    -Ma fatigue à complètement disparue. Je ne ressens plus le besoin de m'allonger après chaque effort (mais attention, y'a surement l'effet "les grosses chaleurs sont passées" qui joue)

    -Ma dysarthrie à également disparue

    -Mes névrites optiques avaient disparues mais malheureusement j'ai une douleur derrière l’œil droit qui réapparaît le soir au moment d'aller dormir.
    Je la fait disparaitre en appuyant sur un point précis derrière le cou
    http://www.demotivateur.fr/article-buzz/voila-ce-qui-arrive-quand-vous-placez-un-glacon-sur-ce-point-precis-de-votre-tete-c-est-extraordinaire--2428
    Je ne mets pas de glaçon mais une simple pression (c'est incroyable) suffit à faire disparaître la douleur.

    Il y a deux jours, il m'est arrivé quelque chose d'assez bluffant: je devais me rendre quelque part en métro et je me suis gouré d'adresse.
    J'ai du refaire plusieurs stations, monter et descendre des escaliers, beaucoup marcher .
    J'ai utilisé les escaliers sans tenir la barre de soutien (je ne rappelle plus de la dernière fois que ça m'était arrivé...)
    J'ai beaucoup marché et sans traîner les pieds, ce qui est aussi inhabituel.
    Je recommence également à "trottiner"

    Bref, je revis!
    je vais -évidemment- continuer et j'espère que les choses vont encore s'améliorer au fil du temps.

    A+


    Dernière édition par raphael26 le Dim 13 Sep - 9:03, édité 1 fois
    avatar
    Laracroft
    Admin

    Messages : 310
    Date d'inscription : 30/01/2015

    Re: étude pivot de phase III sur la SEP progressive

    Message par Laracroft le Dim 13 Sep - 9:02

    Super ! J'avais cru que l'étude Medday montrait seulement 12 ou 13% de patients ayant vu leur état s'améliorer.
    J'espère que ça va continuer pour toi. Je suis passée à 300 mg, mais pas de réelles améliorations.


    _________________
    Mais que foutait Dieu avant la création ? 
    Beckett.

    raphael26

    Messages : 71
    Date d'inscription : 06/09/2015

    Re: étude pivot de phase III sur la SEP progressive

    Message par raphael26 le Dim 13 Sep - 9:09

    Coucou

    Lien original:
    http://www.msard-journal.com/article/S2211-0348(15)00006-1/pdf

    Overall, 21/23 patients (91.3%) exhibited
    some qualitative or quantitative clinical improvement with
    high doses of biotin

    Traduction :
    Dans l'ensemble, 21/23 patients (91,3%) présentaient
    une certaine amélioration clinique qualitative ou quantitative avec
    de fortes doses de biotine

    A+

    raphael26

    Messages : 71
    Date d'inscription : 06/09/2015

    Re: étude pivot de phase III sur la SEP progressive

    Message par raphael26 le Dim 13 Sep - 12:01

    Laracroft a écrit: Je suis passée à 300 mg, mais pas de réelles améliorations.
    Patience,

    Selon l'étude de MedDay, les résultats positifs sont apparus après plusieurs mois.

    A+
    avatar
    Laracroft
    Admin

    Messages : 310
    Date d'inscription : 30/01/2015

    Re: étude pivot de phase III sur la SEP progressive

    Message par Laracroft le Dim 13 Sep - 12:05

    Oui , mais j'ai le défaut d’être impatiente. En même temps, ça fait 20 ans que je suis malade.


    _________________
    Mais que foutait Dieu avant la création ? 
    Beckett.

    raphael26

    Messages : 71
    Date d'inscription : 06/09/2015

    Re: étude pivot de phase III sur la SEP progressive

    Message par raphael26 le Dim 13 Sep - 18:22

    Laracroft a écrit: Je suis passée à 300 mg
    Coucou,

    Au fait, tu prends quoi comme biotine?
    Je veux dire, quelle est son origine?

    Je vois ma neuro dans 2 semaines, je vous tiens au courant...

    A+
    avatar
    Laracroft
    Admin

    Messages : 310
    Date d'inscription : 30/01/2015

    Re: étude pivot de phase III sur la SEP progressive

    Message par Laracroft le Dim 13 Sep - 19:16

    Je prends de la bonne...qui vient d'Allemagne: pure à 98%. De la poudre à mettre en gélules. Avant je me contentais de celle à 10mg sur Amazon.
    Oui, tiens-nous au courant.


    _________________
    Mais que foutait Dieu avant la création ? 
    Beckett.

    Contenu sponsorisé

    Re: étude pivot de phase III sur la SEP progressive

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 23 Juil - 18:50